Black bass encore vulnérables

Bonjour tout le monde,

Pas plus tard que hier au soir, je me suis accordé une petite heure pour enfin essayer d’attraper mon premier brochet de la saison. Direction donc un de mes postes favoris, non loin de la commune de Hourtin.

Aprés 20 minutes avec un célèbre vibration de chez Rapala, je me décide à changer de leurre. Un spinner de chez Booyah fera très bien l’affaire pour m’approcher au plus près des nénuphars et même passer dedans le cas échéant. Au premier lancer, en arrivant tout proche du bord, je vois un vrai gros black, qui tente tout doucement de gober la jupe de mon spinner. Supris, je sors vite mon leurre de l’eau pour ne pas déranger Monsieur qui doit être non loin de son nid.

En y regardant de plus près, je me rends compte que ce poisson de près de 50cm est en train de faire la surveillance de la relève, des centaines d’alevins de black entrain de tourner en rond dans 20 centimètres d’eau.

J’immortalise le moment et passe mon chemin. Quelques mètres plus loin, sans avoir mis mon leurre dans l’eau, je me rends compte de la même chose, encore des petits apprenant leurs premiers coups de nageoire. Je décide donc de plier ma canne, et de m’asseoir quelques instants afin de profiter de l’instant.

Tout celà pour vous dire que dans le Sud ouest, le moment n’est pas encore venu d’aller déranger les black. Je suis aussi impatient que vous, mais préférez pour le moment d’autres espèces comme le brochet qui lui a bien fini de frayer depuis un bon moment. Je pense que par ici, encore 3 semaines, et le top water sur le black bass devrait pouvoir repartir.

En vous souhaitant beaucoup de patience !

Thomas

« Préservons la ressources halieutique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*