Le Nouveau Moulinet Stella SW-C

De nos jours, le monde de la pêche s’efforce de proposer des nouveautés tous les ans afin de dynamiser les ventes. Cela permet de proposer des nouveaux coloris, des nouveaux produits et toujours des nouveaux modèles aux caractéristiques parfois proches les unes des autres. Les gammes qui se renouvelait avant au bout de plusieurs années, se voit obsolète maintenant au bout de quelques mois, voir 1 à 2 années.

Mais ce constat ne s’applique pas sur certains modèles de moulinets. Cela est du au fait qu’ils soient souvent les plus haut de gamme, et on ne produit pas des technologies de pointe tous les 4 matins pour renouveler ces moulinets qui se comptent en plusieurs centaines d’euros. Alors, il est important de surveiller ces nouvelles versions de série de moulinet, car ils sont bien souvent la vitrine du savoir faire d’une marque, et la direction des technologies pour les années à venir.

Et c’est dans cet esprit que nous vous présentons le très célèbre Stella SW-C qui vient naturellement replacement le SW-B. Nous allons essayer de vous détailler au mieux toutes ces technologies nouvelles, qui en font l’un, voir LE meilleur moulinet pour les pêches fortes et exotiques des carnassiers.

Le modèle 8000

Les nouvelles technologies du Stella SW-C

Vous allez retrouver dans ce modèle des technologies qui ont déjà fait leur preuve et sur lesquelles nous n’allons pas revenir en détail. Nous pensons au KGN Body, à la technologie X Protect qui offre une étanchéité très intéressante ou encore les roulements S-ARB qui offre une excellente fluidité.

L’infinity Drive

Principe de fonctionnement

C’est un procédé qui permet d’éviter les frottement à l’intérieur du bâti. La concept est de diminuer le frottement entre l’axe principale et le pignon grâce à la mise en place de roulements spécifique. Shimano a réussi un tour de force en fluidifiant de manière impressionnante la rotation de la manivelle, en faisant un moulinet ultra facile. La marque affiche des résultats de tests très intéressants, avec notamment une diminution de la résistance à la rotation de 60%.

Le Heatsink Drag

Système dans la bobine

Nous avons trouvé ça une merveilleuse trouvaille de la part de Shimano. A l’instar des freins de voiture ou de moto, la marque a fait le constat d’un échauffement qui peut des fois atteindre des températures importantes lors des combats avec des gros poissons. Shimano a donc installé sur ses bobines de Stella SW-C cette nouvelle technologie qui apporte un refroidissement naturel. Cela procure d’après les chiffres annoncés par Shimano une baisse de 30% de l’augmentation de température. Ce système est présent sur les modèles 10 000 et 14 000 qui sont taillés pour les plus gros combats.

Le X-Protect pour le galet

X protect Galet

Vous connaissiez déjà le X-Protect pour le bâti du moulinet. Ce dernier permet une excellente étanchéité, élément essentiel quand on pêche en mer afin de protéger tout ce qui est métallique de la corrosion. Shimano a étendu cette technologie au galet en rendant ses roulements complètement protéger des agression de l’eau de mer. C’est d’autant plus important que l’on se rend rarement compte que le galet peut se gripper petit à petit. C’est un élément qu’il est difficile de vérifier et pourtant qui diminue grandement le confort et fait chauffer la ligne rapidement. Nous voila donc face à une grande avancée.

Le X-Tough Drag

Frein du Stella SW-C

Qui sera alors associé au Rigid Support Drag pour offrir un système de freinage encore plus fluide qu’auparavant. Au programme, vous pourrez compter sur un système de cliquet avec un mélange de structure en carbone et en metal. Cela assurera une excellente fluidité lors des combats et une mise en action à la moindre sollicitation. Il en sera également fini du jeu dans la bobine ainsi que des vibrations. C’est encore un peu plus de confort pour le pêcheurs et des heures de plus sans fatigue passées au bord de l’eau.

Les Tailles du nouveau Stella SW-C

Shimano a réduit un peu la voilure cette année en proposant un peu moins de modèles que l’on pouvait trouver sur l’ancienne version. Le Stella SW-C possèdera des tailles allant de 4000 à la taille 30 000. Plusieurs tailles possèderont des vitesses de récupération différentes pour vous adapter à votre technique de pêche

Les tailles 4000 et 5000 seront destinées à des pêches assez légères. On les destinera à les pêche du bar au lancer ramener pour le 4000, ou la recherche du saumon en grande rivière ou encore des pêches en light Exo. La taille 5000 qui présente un ratio rapide sera une merveille de précision et de puissance pour les carnassiers marin comme le bar ou le maigre sur des pêches fortes mais aussi des carnassiers comme le peacock. Il sera également à l’aise sur des destinations exo avec des poissons de taille moyenne.

La taille 6000 sera déjà plus lourde. On pourra se concentré sur des pratiques quasi similaire que le 5000 avec une capacité de fil bien supérieur. Quand on sait que l’on prend des risques à se faire vider, ça peut être un excellent choix. Pour équiper des cannes jusqu’à 40-50lbs, la taille répondra à vos attentes. Les pêcheurs de silure pourront également opter pour ce stella SW-C 6000 pour profiter d’un frein puissant et d’un bâti d’une grande résistance.

Les modéles 8000 et 10 000 passent encore un cran au dessus avec des capacité pouvant atteindre les 60lbs de puissances. Au programme deux ratio pour le 8000, qui vous propose une version HG pour la pêche en lancer ramener et une version PG qui conviendra idéalement pour les pêches jigging. Le 10 000 sera également un PG (pour Power Game) qui possèdera une réserve de corps de ligne plus importante.

Enfin la taille 14 000 répond aux pêcheurs qui se destinent à des pêches très fortes pouvant équiper des cannes jusqu’à 100lb. Sa capacité de corps de ligne et son frein ultra puissance feront de ce Stella un allié de choix, infatigable pour venir à bout des diaboliques carangues GT.

Vous l’aurez compris, le nouveau Stella SW-C est une vraie merveille qui ne manquera d’être au rendez vous de vos pêches les plus fortes, aussi bien aux leurres qu’en jigging ou sur des techniques comme le broumé ou le vif. Les poissons les plus puissants de la terre seront ainsi à votre portée, et au rendez vous de vos plus belles photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.