Site icon Blog Leurre de la Pêche | Conseils de pêche et actualités

Comment animer une turlutte quand on pêche ?

calamar attrapé à la turlutte
Temps de lecture : 4 minutes

La turlutte est un leurre original. Mi crevette mi poisson, difficile de dire à quoi il ressemble le plus. Qui dit leurre hors du commun dit aussi poisson hors du commun, alors il est fort possible de se poser la question du comment animer une turlutte quand on pêche ?

En effet, il s’agit du leurre le plus utilisé pour la pêche de la seiche ou du calamar. Aussi appelée calamarette ce leurre ne s’anime pas comme un poisson nageur classique. Il vous faudra d’ailleurs opter pour une canne adaptée, notre article Quelle canne pour la pêche à la turlutte ? vous apportera toutes les informations nécessaires.

La lenteur des seiches et des calamars nécessitent l’adaptation de vos animations. Turlutte coulante ou flottante, l’animation de ce leurre a une importance considérable pour son efficacité.

Au Japon, des techniques ont été développées comme l’animation Bichi Bachi que nous allons détailler pour vous aider à animer votre turlutte pour la pêche.

1. Les animations classiques de la turlutte

Avant de déterminer l’animation de votre turlutte, il faut savoir si vous utilisez une turlutte flottante ou coulante. En effet, en fonction de son niveau de flottaison l’animation à appliquer est différente. Il en est de même si vous pêchez depuis un bateau ou du bord. Si vous souhaitez avoir davantage d’informations concernant les animation en embarcation, alors notre article Pêche à la turlutte en bateau ? Comment faire ? pourrait grandement vous intéresser.

Les turluttes coulantes sont des leurres qui coulent très doucement. Une animation lente est donc à privilégier. Il vous faudra alors la ramener doucement tout en faisant des pauses pour permettre à la seiche ou au calamar d’attraper votre turlutte.

Pour bien choisir votre leurre, certaines marques affichent la vitesse de coulée de leurs turluttes afin de choisir celui qui convient le mieux en fonction de la profondeur à pêcher. Si vous êtes un grand débutant, notre article Comment pêcher les céphalopodes à la turlutte ? Quel type de turluttes choisir ? rentre plus en détail dans vos premiers choix. En revanche, si votre seul objectif est de partir à la recherche de seiche, alors l’article Débuter la pêche de la seiche : nos conseils est fait pour vous.

Pour autant, afin de rendre votre animation toujours plus attractive, des accélérations sont possibles. En effet, en donnant par moment de vives animations les instincts de chasse des seiches et des calamars peuvent refaire surface.

Que vous rameniez en linéaire ou avec de vives animations, pensez à faire des pauses. Comme pour n’importe quelle pêche au leurre, faire des pauses durant la récupération reste primordiale pour déclencher des attaques chez les poissons suiveurs.

Les turluttes peuvent également être montées en tataki. Ce montage consiste à utiliser plusieurs turluttes sur une même ligne. Ce montage utilisé en vertical depuis une embarcation est très facile à animer et convient aussi bien aux débutants qu’aux plus aguerris.

Laissez descendre votre montage au fond puis décollez le d’un ou deux mètres. Secouez votre canne sur place de manière vive pendant quelques instants. Les petites turluttes aussi appelées egis s’agitent alors dans tous les sens comme des proies apeurées.

Ces mouvements sont très attractifs pour les seiches et les calamars qui ont alors l’impression d’avoir à faire à des proies en difficulté. N’oubliez pas de faire de longues pauses (environ 1 minutes) entre chaque animation.

Les egis se remettent alors naturellement en place à l’horizontal. Si vous ne ressentez aucune touche, remontez votre montage et recommencez le processus.

2. L’animation Bichi Bachi

Venue tout droit du Japon, l’animation Bichi Bachi est de plus en plus utilisée en France et partout en Europe. Cette technique d’animation fait clairement appel à l’instinct de chasse des seiches et autres céphalopodes.

En effet, cette animation consiste à combiner de vives animations et de longues pauses afin de laisser au céphalopode le temps d’attraper le leurre.

Voici les étapes à suivre pour animation Bichi Bachi réussie :

L’animation Bichi Bachi est l’une des plus complexes pour pêcher la seiche ou le calamar. Pour autant, c’est l’une des plus efficaces pour la pêche des céphalopodes. Avec un peu d’entrainement, elle reste facile à prendre en main. Ne lâchez rien, c’est LA technique qui fait la différence sur des poissons éduqués.

Pour cette technique, privilégiez des cannes longues et très sensibles pour ressentir la moindre touche. La gamme Emeraldas de la marque Daiwa a été développée spécialement pour la pêche de la seiche à la turlutte. En choisissant les produits de cette gamme vous ferez à coup sûr le bon choix.

Pour ceux qui adorent les leurres au coloris précis et de très bonne facture, la marque Yo Zuri conçoit de véritables bijoux pour la pêche des céphalopodes. Si vous décidez de partir de nuit, notre article Pêche à la seiche de nuit : quel type de leurre choisir ? pourrait vous apporter de nombreuses réponses. Les Aurie-Q sont de vrais bonbons disponibles de 6 à 14cm. De quoi séduire toutes les tailles de seiches et convenir à tous les spots !

Vous pourriez aimer lire :

Quelle marée pour la seiche ?

Quitter la version mobile