Site icon Blog Leurre de la Pêche | Conseils de pêche et actualités

Comment pêcher le black bass en automne ?

la pêche d'un black bass en automne
Temps de lecture : 6 minutes

L’automne est sûrement la meilleure saison pour la pêche des carnassiers. Les journées sont encore longues, le temps est doux et les poissons ont faim ! Le black bass est un poisson d’eau douce originaire des Etats Unis. Il est très apprécié des pêcheurs sportifs grâce de par sa combativité et la diversité des techniques possibles pour le pêcher. Souvent considéré comme un poisson d’été, le black bass se nourrit pourtant toute l’année, été comme hiver. Comme les sandres et perches, c’est un percidé. En automne, son régime alimentaire augmente pour faire face à l’hiver où le moindre mouvement nécessite beaucoup d’énergie.

Comment choisir sa zone de pêche ? Comment choisir ses leurres pour pêcher le black bass ? Le large régime alimentaire du black bass peut vite devenir un casse tête pour le choix des leurres. A travers, cet article nous répondons à toutes vos questions sur la pêche du black bass en automne !

Pourquoi pêcher le black bass en automne ?

Comme pour toutes les espèces de poissons et de carnassiers, l’automne est LA saison pendant laquelle il faut se nourrir ! Cette saison devance l’hiver, les poissons cherchent donc à se nourrir un maximum et à faire du gras.

Les feuilles mortes et la pluie tombent, la température de l’eau baisse et les herbiers commencent à mourir, signe de nombreux changements pour la faune et la flore.

La température de l’eau baisse

Même si le black bass préfère les eaux chaudes, il contenu de se nourrir lorsque la température baisse. Grâce à la chute des températures, le niveau d’oxygène remonte et la différence de températures de l’eau entre le fond et la surface est moins grande. Le taux d’oxygène remonte, il est donc plus facile pour les poissons de se déplacer.

Cependant, la chute des températures fait mourir de nombreux herbiers laissant sans cachette de nombreux poissons comme les petits poissons fourrages ou larves. Les écrevisses comme les petits poissons profitent de ce moment pour se nourrir à travers les herbes et les algues en décomposition ainsi que des larves et deviennent également des proies de choix. Cette période est donc importante pour le black bass qui se nourrit beaucoup d’écrevisses.

La mue des écrevisses, un festin de roi en préparation pour les black bass

Qui dit mue d’écrevisses, dit festin de roi de pour le black bass ! Comme les crabes, les écrevisses changent de carapaces tout au long de leur croissance. Tout au long de l’année, les écrevisses sont des proies très faciles pour les black bass. Posées sur le fond, peu rapides, les écrevisses n’ont que leur carapace et leurs pinces pour se défendre. A l’automne, il arrive que certaines d’entre elles entrent en période de mue. Lorsque c’est le cas, leurs armes sont totalement inefficaces car devenues molles. Elles deviennent donc très vulnérables. Pour savoir si les écrevisses muent, surveiller les berges peu profondes. En période de mue, on peut observer des restes.

Où pêcher le black bass en automne ?

Contrairement aux idées reçues, le black bass ne passe pas 100% de son temps dans les obstacles. Il arrive qu’il se déplace au-delà des berges et des herbiers à la recherche de proies. A l’automne, traquer le black bass revient à trouver de quoi il se nourrit. En cas de mue d’écrevisse, les black bass sont souvent à proximité des obstacles, là où les écrevisses cherchent à se cacher. Il en est de même lorsqu’il a plu. Les vers de terre qui sortent de terre à cause de la pluie ne se retrouveront pas en pleine eau mais bien dans les bordures.

Lorsque les températures baissent, le black bass descend plus en profondeur, dans les cassures ou à proximité des boules de poissons fourrages pour profiter d’une température plus stable. De plus, le blackbass est type de poisson qui apprécie les eaux chaudes. Il lui arrive de se déplacer d’une berge à l’autre tout au long de la journée. Privilégiez donc la berge au soleil ! Pour les localiser rapidement, le power fishing est indispensable. En peignant rapidement les bordures plus ou moins profondes, vous repérez plus facilement les zones où les poissons sont actifs.

Les techniques et leurres pour pêcher le black bass en automne

A l’automne, le black bass reste un opportuniste né et se nourrit de ce qu’il trouve : écrevisse, poisson, vers de terre…

Le Rubber Jig, idéal pour imiter une écrevisse

Le rubber jig est une tête plombée équipée d’une jupe en silicone. Il peut être utilisé seul mais son efficacité est décuplée avec un trailer. En guise de trailer, les leurres souples comme les craw sont très appréciées. Grâce à la jupe du rubber jig, votre craw prend encore plus de volume dans l’eau. A l’approche du froid, les grosses proies sont privilégiées par les black bass. Un rubber jig de 14g avec une craw de 4 pouces (10cm) conviendra parfaitement. Selon la taille des black bass que vous ciblez ainsi que la taille moyenne des écrevisses vous pourrez pêcher encore plus gros ! Le Jungle Blaster de chez Illex est un très bon rubber jig. Il se différencie des autres par son hameçon court qui laisse une grande mobilité à votre trailer.

Astuce : Sur de nombreuses rivières en France, comme la Charente, vous trouverez des brochets et des blackbass sur la même zone. Ajoutez un leurre souple comme le shad à votre rubber jig pour cibler ces 2 espèces de carnassiers. Dans ce cas n’oubliez pas d’utiliser un bas de ligne résistant aux dents des brochets !

Texas Rig lorsqu’il reste des herbiers

Le montage texas rig est une bonne alternative au rubber jig lorsqu’il reste encore des herbiers. Le texas rig permet d’utiliser une grande variété de leurres souples mais aussi de passer à travers tous les obstacles. A l’automne, c’est une technique très appréciée car elle permet également de passer à travers les feuilles mortes. Sur l’hameçon texan de ce montage vous pourrez ajouter une craw ou un worm. Privilégiez un worm par temps de pluie. Lorsqu’il a beaucoup plus, les vers de terre sortent de terre par endroit et deviennent une proie facile pour les black bass lorsqu’ils tombent dans l’eau. Dans le Marais Poitevin, cette technique a prouvé de nombreuses fois son efficacité. Pour le texas rig, utilisez des plombs balles à partir de 10g comme le plomb balle flipping tungstène de chez VMC. Pour un montage texas rig polyvalent, l’hameçon texan 7342 Wide Gap de chez VMC est parfait. Il pourra équiper aussi bien une craw qu’un worm.

Retrouvez en vidéo notre montage texas rig super facile à réaliser

Un bon gros ver de terre pour un black bass gourmand

A cette saison, les fortes pluies sont monnaie courante. Ces averses font ressortir les vers de terre et ces derniers se retrouvent parfois dans l’eau. Ainsi, ils deviennent une proie très facile pour de nombreux prédateurs dont le black bass. Le montage wacky est le plus utilisé par les pêcheurs aux leurres qui souhaitent pêcher avec un worm. Pour autant, ce n’est pas le seul montage ! En été, le wacky est une super technique de pêche pour pêcher lentement avec un leurre souple et dans des zones peu profondes. A l’automne, le courant s’accentue, il faut donc pêcher plus lourd pour atteindre le fond. Vous pourrez donc utiliser un worm sur un montage neko rig, texas rig ou carolina rig. A cette saison, privilégiez des worms de grande taille et assez trapu comme le Senko de chez Gary Yamamoto, le Powerbait Fatty Bottom Hopper en 18cm de chez Berkley ou le Razorback Worm de chez Savage Gear.

Astuce : Si vous pêchez des milieux très encombrés, privilégiez un montage texas rig qui passera plus facilement à travers les herbes denses, les branchages ou les feuilles mortes.

Un swimbait pour cibler les plus gros black bass

En France, on utilise le swimbait pour la pêche du brochet. Pourtant, nombreux sont les swimbaits qui ont été conçus pour la pêche du black bass. A l’approche de l’hiver, le black bass cherche à faire du gras. Les imitations de poisson peuvent donc être très efficaces. La nage lente et sinueuse des swimbait représente donc une opportunité de taille pour se nourrir rapidement et sans effort. Le Karen 180 de chez OSP est un swimbait développé pour la pêche du black bass. Il évolue juste sous la surface. Grâce à sa bavette, il nage très facilement et peut rebondir sur les obstacles. Le Hanitas LR est un leurre très polyvalent que vous pourrez faire nager à différentes profondeurs grâce à ses nageoires réglables. Il est redoutable pour pêcher sous les pontons ou les arbres grâce aux nombreuses embardées qu’il est capable de réaliser. Ce type de leurre peut donc être utilisé du bord pour pêcher une large zone et ses moindres recoins.

Attention, même si vous pêchez le black bass, le brochet raffole du swimbait. N’oubliez pas d’utiliser un bas de ligne.

En résumé,

Le black bass est un gros gourmand ! Opportuniste, ce poisson vit à proximité de ses proies. Pour le localiser et pêcher les bonnes zones, vous devrez donc observer votre spot de pêche et pêcher en power fishing si vous n’observez pas de trace de son passage en bordure. La diversité de leurres pour le black bass est telle que vous trouverez forcément un mode de pêche ou un type de leurre qui vous plaît ! Rubber Jig, worm, swimbait ne représentent qu’une infime partie des leurres pour la pêche du black bass. Ce poisson à grande bouche raffole des grenouilles. Même en automne, une frog ne sera pas un mauvais choix.

Quitter la version mobile