Site icon Blog Leurre de la Pêche | Conseils de pêche et actualités

Comment pêcher le brochet en automne ?

comment pêcher le brochet en automne
Temps de lecture : 7 minutes

Selon de nombreux pêcheurs, l’automne est la meilleure saison pour la pêche du brochet et de nombreux autres carnassiers. Le brochet fait partie des poissons les plus recherchés de par sa taille et sa combativité. En comparaison aux autres saisons, l’automne est très propice à la pêche des carnassiers. Les températures plutôt douces et les journées encore assez longues réservent des parties de pêche très agréables. Cependant les abondantes chutes de feuilles mortes agacent pourtant de nombreux pêcheurs.

Mais, alors pourquoi privilégier l’automne à l’été ou l’hiver pour la pêche du brochet ? Retrouvez dans cet article, nos explications et nos conseils pour savoir comment pêcher le brochet en automne.

Pourquoi l’automne est une bonne saison pour pêcher le brochet ?

Les saisons ont un réel impact sur la nature, ce n’est pas un secret. Tout au long de l’année, les poissons se reproduisent et se nourrissent. Leur activité alimentaire varie selon la température mais aussi selon les proies disponibles à l’instant T.

Pour la pêche, l’automne présente de nombreux avantages :

Les avantages de la baisse de la température de l’eau

Bien que les baignades deviennent de plus en plus complexes (à moins que vous soyez breton), lorsque la température de l’eau baisse, le niveau d’oxygène remonte, facilitant ainsi la vie des poissons. Carnassiers et poissons fourrages (cyprinidés pour la plupart) reprennent donc un train de vie plus simple et plus viable.

Ceux qui ont souffert de la chaleur estivale reprennent une activité nutritive normale. La différence de température entre la surface et le fond est beaucoup moins contrastée, facilitant également le déplacement des poissons.

Pourquoi est-ce que l’approche de l’hiver est un avantage ?

Comme pour le pêcheur, l’hiver représente une période difficile à vivre pour les poissons, y compris le brochet. En effet, en hiver l’eau devient très froide rendant de nombreux poissons à l’état léthargique. A cette saison, ils s’alimentent beaucoup moins et afin d’économiser leur énergie.

C’est donc à l’automne que de nombreux carnassiers commencent à faire du gras ! En s’engraissant, les brochets se forment une couche protectrice pour supporter les faibles températures à venir.

Par ailleurs, la période de reproduction du brochet approche à grands pas. Les femelles sont en train de préparer leurs œufs et ont donc besoin d’un apport nutritif important.

Pourquoi l’activité des poissons se réveillent à l’automne ?

Pour toutes les raisons citées au dessus, mais pas que ! En effet, les saisons aux températures extrêmes mettent à mal de nombreux poissons. L’arrivée de l’automne rime également avec une reprise de l’alimentation de la part des poissons fourrages (gardons, ablettes, brèmes, perches…).

La baisse des températures fait mourir bon nombre d’herbiers, laissant sans couvert de nombreux petits invertébrés qui deviennent des proies faciles pour le poisson fourrage. Ces petits poissons viennent donc se nourrir en nombre sur ces zones d’herbiers en décomposition. Cette activité nouvelle active les prédateurs dont les brochets.

Qu’est ce que mange le brochet à l’automne ?

Rassurez-vous, ce n’est pas à l’automne que le brochet va commencer à manger les herbiers ! Comme tout au long de l’année, le brochet se nourrit principalement de poissons et d’écrevisses.

Tout au long de la saison, les poissons fourrages et autres proies grandissent et leur comportement change. Une fois arrivés à l’automne, les poissons fourrages comme les gardons, les perches, les ablettes ou les brêmes sont moins nombreux mais de taille plus conséquente.

Les boules de petits alevins qu’on observe en début de saison sont plus rares. Ces poissons s’émancipent de plus en plus, et c’est bien plus tard lorsque les eaux deviennent plus froides que de nouvelles boules de poissons blancs se forment et deviennent de véritables garde-manger pour les prédateurs.

L’automne est également une période charnière dans la vie de l’écrevisse. Cet animal qui peut paraître difficile à manger est une véritable source d’énergie pour le brochet. C’est une proie très facile à chasser, en particulier lorsque les herbiers commencent à mourir. La mâchoire et les dents du brochet lui permettent d’écraser la carapace de l’écrevisse pour la manger toute l’année. A l’automne, se nourrir d’écrevisses est encore plus simple !

En effet, à cette période l’année, l’écrevisse entame une mue. Lors de la mue les écrevisses deviennent vulnérables en se débarrassant de leur vieille carapace devenue trop petite et deviennent alors toute molle le temps que la nouvelle durcisse.

Vous l’aurez compris, à l’automne les lacs et les rivières changent et le menu proposé aux brochets est riche et varié !

Les techniques et leurres pour pêcher le brochet à l’automne

Avant toute chose, n’oubliez pas que la pêche n’est pas de science exacte ! Selon la météo du moment et l’évolution du poisson fourrage, vous adapterez la taille des leurres mais aussi leur couleur.

Le Rubber jig ou le Swim Jig

Le jig est un leurre très utilisé pour la pêche du black bass. Pour autant, son efficacité est à noter pour la pêche du brochet ! En effet, nombreux sont les pêcheurs de bass qui ont fait des brochets au rubber jig et au chatterbait. 

Pour la pêche du brochet, nous vous conseillons d’utiliser un trailer. Le trailer est un leurre souple qui augmente son volume dans l’eau. Pour pêcher le brochet, vous opterez pour un shad en guise de trailer qui émettra plus de vibrations qu’une craw.

Le Uoze Swimmer est un jig conçu pour la pêche du brochet. Il est équipé d’un anti-herbe, d’un hameçon fort de fer, d’une palette et d’un ergot anti glisse pour votre trailer. Afin de faire face aux dents des brochets sans changer de leurre toutes les 2 minutes, vous opterez pour un leurre souple à la gomme ferme comme le Vimba de chez Jaeger.

Astuce : Choisissez un grammage assez lourd pour passer à travers les feuilles mortes à la surface et entre deux eaux.

Le Spinnerbait en slow rolling

Le spinnerbait est un leurre efficace toute l’année ! Ce n’est pas pour rien qu’on conseille à chaque pêcheur d’en avoir au moins 1 dans leur boîte. Même lorsque l’eau baisse en température, le spinnerbait peut être un véritable allié pour la pêche du brochet. En slow rolling, il permet de couvrir une large zone et repérer des poissons actifs.

La technique du slow rolling consiste à ramener lentement et près du fond le spinnerbait. Cette technique redoutable pour la pêche du black bass, l’est tout autant pour la pêche du brochet.

Pour cela, choisissez un spinnerbait de minimum 17g pour rester près du fond. Le Dex Spinnerbait TG 21g de chez Berkley est parfait. En 21g, c’est le modèle idéal pour pêcher tous les postes et le long des cassures.

Le Swimbait

L’hiver arrive et les brochets opportunistes également. Le swimbait permet de pêcher lentement et décide souvent les plus gros brochets. On distingue 2 types de swimbait : l’articulé et celui que l’on appelle également jerkbait.

Le swimbait articulé possède la plupart du temps une nage serrée. C’est le cas du BBZ-1 de chez Spro, un swimbait initialement conçu pour la pêche du black bass. En 15cm, c’est un véritable bonbon pour la pêche du brochet en linéaire.

Si vous souhaitez prospecter une plus large zone de pêche, le Westin Swim est un très bon choix. Il nage très facilement avec une récupération en linéaire. De plus, il peut être jerké à l’aide de coups de scions. Ainsi, il se désaxe et attise l’agressivité des prédateurs.

Astuce : N’hésitez pas à choisir des leurres bruyants pour pêcher à l’automne. Il faut se faire entendre par temps de pluie !

Le Shad en linéaire

Dexter Shad 175 Illex

La pêche en linéaire est une technique de pêche incontournable pour la pêche du brochet. A l’automne, vous opterez pour un shad de bonne taille de 14 à 20cm selon la taille des proies disponibles. Il existe de nombreux leurres souples de type shad mais certains sortent considérablement du lot.

Le Shadteez de chez Westin est un leurre souple avec un fort rolling. Monté sur une simple tête plombée de 10 ou 15g, il nage à très faible vitesse de récupération.

Le Pig Shad Junior de la marque CWC (Catch with Care) est un shad totalement différent. Il bénéficie d’un corps filiforme et sa nage est beaucoup plus serrée. Ce sont des leurres qui se complèteront parfaitement pour pêcher le brochet cet automne.

En résumé,

Comme a chaque saison, le secret d’une bonne stratégie de pêche reste l’observation. En analysant les proies disponibles, vous pourrez choisir les leurres qui s’y rapprochent le plus. Imitation de poisson ou d’écrevisse, il ne vous reste qu’à analyser votre spot de pêche favori pour avoir la chance de croiser de beaux brochets.

Quitter la version mobile