Site icon Blog Leurre de la Pêche | Conseils de pêche et actualités

Comment monter une canne à pêche ? 

Comment monter une canne à pêche ?

Comment monter une canne à pêche ? Les astuces et le matériel nécessaire.

Temps de lecture : 5 minutes

Tous les pêcheurs de ce monde ont débuté un jour, que ce soit par la pêche au coup, au leurre ou à la carpe, tous ont appris à monter une canne à pêche.

La pêche au leurre ne fait pas partie de celles qui nécessitent les montages les plus complexes mais quelques bases s’imposent pour ne pas se retrouver dans la panade. Il vous faudra pour cela une panoplie accessoire de montage efficaces et vous demandez « Quel nœud faire et pour quelle utilisation ? »

Parmi la diversité de noeud pour la pêche, le choix n’est pas toujours facile à faire. Il en est de même pour le choix des fils de pêche. Quand utiliser un fluoro, un nylon ou une tresse ? C’est à ces nombreuses questions que je vais tenter de vous répondre aujourd’hui.

Quel fil de pêche choisir et pourquoi ?

La base du montage d’une canne à pêche est le fil de pêche. Ce fil varie en fonction des techniques de pêche que vous souhaitez mettre en pratique. En effet, la pêche aux leurres rassemble un bon nombre de techniques de pêche toutes aussi variées les unes que les autres. 

Tresse ? Fluorocarbone ? Nylon ? Ce sont les 3 fils de pêche les plus utilisés pour la pêche au leurre. 

Le plus souvent le fluorocarbone et le nylon sont utilisés pour monter les bas de ligne. Ils permettent de gagner en discrétion, ces derniers étant presque invisibles dans l’eau. Pour créer ce qu’on appelle le bas de ligne de discrétion, prenez une longueur de canne de fluoro ou de nylon et raccorder le à votre tresse

De nos jours, on constate que ces fils de pêche peuvent également être utilisés en tant que corps de ligne

En effet, contrairement à la tresse, le nylon est plus élastique, il permet ainsi d’amortir les coups de tête des poissons et d’éviter un bon nombre de décrochages. Il est très utilisé pour la pêche au crank ou avec des leurres à fortes vibrations. On le retrouve aussi pour la pêche de la truite qui a tendance à sautiller à la surface lors des combats dans des petites rivières.

Les différents noeuds utiles pour la pêche aux leurres

Les noeuds raccord

Une fois vos fils de pêche choisis, il vous faudra les assembler. Pour cela, il existe une grande variété de nœuds plus ou moins faciles à réaliser, résistants et appréciés des pêcheurs.

Les nœuds raccord permettent de raccorder votre corps de ligne à votre bas de ligne. Il existe plusieurs nœuds pour cet usage. Certains se sont avérés plus résistants que d’autres. 

Parmi les plus connus, on trouve le all bright, le peixet, le nœud FG. Ils sont résistants et plus ou moins faciles à réaliser. 

Le nœud FG est reconnu pour sa fiabilité mais aussi sa complexité. Il est très utilisé pour la pêche au gros et par les pêcheurs de brochet. Une fois maîtrisé, c’est un leurre que vous allez apprécier ! Il reste malgré tout très long à faire, les cannes montées avec le FG sont montées à l’avance. Le FG est apprécié pour bien glisser dans les anneaux, ainsi il facilite le lancer. Cependant, il est efficace qu’avec des gros diamètre de fluorocarbone. Considérez que 30/100 est le minimum. Pour vous entrainer, utiliser un gros fluoro et une grosse tresse.

Voici une vidéo réalisée par nous même, vous montrant pas à pas la réalisation d’u noeud FG’un noeud entre deux fil de pêche.


Pour refaire le montage de votre canne au bord de l’eau, le plus simple est de raccorder votre tresse et votre fluoro (ou votre nylon) avec le nœud peixet ou all bright. En cas d’urgence, le all bright est extrêmement simple MAIS il est à surveiller de près ! C’est un nœud qui a tendance à casser au bout d’une longue utilisation. Il faudra alors le refaire très régulièrement.

C’est pourquoi, je vous conseille davantage le noeud peixet. Ce nœud est également facile à prendre en main et est nettement plus résistant. Il glisse très bien dans les anneaux et peut être utilisé avec toutes les tailles de fils de pêche. 

Les noeuds pour attacher les leurres

Quant aux nœuds d’attache, le palomar, le nœud cuiller, ou le nœud agrafe sont les plus utilisés pour la pêche au leurre. Ils permettent de raccorder votre leurre facilement à votre bas de ligne.

Certains s’adaptent plus ou moins en fonction du leurre que vous utilisez. Le nœud agrafe peut être ouvert puis refermé sans altérer sa résistance. Attention, il ne peut s’effectuer qu’avec du fluorocarbone ! En effet, c’est le seul monofilament qui ne brûle pas et qui dispose d’assez de mémoire de forme. Pour se faire, il vous suffit de faire un nœud simple et de brûler le bout du fluoro.

Un champignon se forme, vous pourrez alors le coincer dans le nœud simple effectué auparavant. Plus il y a de force de traction exercée sur le leurre, plus le nœud se serre. 

Cette agrafe est appréciée des pêcheurs pour faire nager des poissons nageurs. Il laisse les leurres durs libre de leurs mouvements. 

Le noeud cuiller et le palomar sont utilisés depuis de nombreuses années, simples et résistants, on ne les présente plus tant ils sont utilisés. 

Le noeud agrafe est idéal pour attacher les poissons nageurs qui ne disposent pas d’anneaux brisés.

Les accessoires indispensables pour monter une canne à pêche

Outre les fils de pêche et les nœuds pour les assembler, on trouve sur le marché de nombreux accessoires pour faciliter la conception des montages. Sont-ils réellement utiles ? Comme dans la vie quotidienne, tout n’est pas tout noir ou tout blanc. Certains ont un intérêt et d’autres beaucoup moins. 

Certains pêcheurs ne partiraient en aucun cas à la pêche s’il leur manque des agrafes. D’autres, ne peuvent pas les voir ! Loin de moi l’idée de posséder la vérité vraie à ce sujet, je ne peux que vous conseiller. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les nœuds, l’agrafe peut vous aider.

Cependant, sur les gros poissons les agrafes peuvent s’ouvrir et se briser. Ce petit accessoire, à première vue très pratique, peut s’avérer diabolique lorsqu’il commence à fatiguer et lorsqu’il n’est pas adaptée à votre technique de pêche. Un conseil, apprenez à faire des nœuds. 

Pour monter votre canne à pêche de façon simple, vous n’aurez pas besoin de beaucoup d’accessoires, juste un peu d’huile de coude et de logique. Une pince coupante, un ciseau et un briquet seront d’une grande aide pour couper la bonne longueur de fluorocarbone ou de nylon pour confectionner vos bas de ligne. Le briquet sera également très utile pour faire votre nœud agrafe. 

Monter sa canne à pêche est très simple, il suffit de connaître les bons nœuds, choisir les bons fils de pêche et les assembler solidement ! Il vous reste plus qu’à trouver les bons leurres et à vous les sorties de pêche fructueuses. Pour cela retrouvez notre Top 10 de leurres pour la pêche de la perche.

A vous de jouer !

Quitter la version mobile