Temps de lecture : 4 minutes

Après plusieurs heures de pêche, il arrive de retrouver son fil vrillé ou torsadé. Parfois, vous pouvez observer ce phénomène avant même d’aller à la pêche ! Le vrillage de votre fil peut s’avérer problématique, surtout lorsque vous pêchez avec des leurres légers. Lorsque votre tresse est vrillée, vous perdez en résistance mais aussi en distance de lancer. Vous risquez même de faire des nœuds au lancer. La présentation de votre leurre ou de votre montage se voit également détériorée. Certaines astuces sont à connaître afin d’éviter que votre fil de pêche se retrouve dans cet état. Dans un premier temps, apprenez à connaître les causes de ce problème afin de l’éviter au maximum.

Tous les fils de pêche sont concernés : nylon, tresse, fluorocarbone. Certains sont plus sensibles que d’autres. Les fils à forte mémoire de forme comme le fluorocarbone forment des boucles qui peuvent être gênantes lorsque vous pêchez avec des montages légers. Cela arrive lorsque le fil prend la forme de la bobine pendant trop longtemps. Un fil trop élastique comme le nylon a également tendance à vriller plus que les autres.

Les différentes causes

fil de peche vrille

Peu importe le poisson que vous recherchez, que vous soyez pêcheur de brochet, de truite, de carpe ou même de sandre, tous les pêcheurs peuvent être confrontés à une tresse, un nylon ou un fluoro vrillé. Il y a plusieurs causes à ce problème : l’utilisation de certains leurres ou montages, le courant, le réglage de votre frein, mais aussi la manière dont vous remplissez votre moulinet.

Le remplissage du moulinet

Dès lors que votre fil sort de sa bobine, il peut être vrillé sur votre moulinet. Il n’y a rien de mystique à ce phénomène, tout s’explique ! La bobine de votre moulinet spinning (ou casting) est positionnée dans un certain axe. Lors du remplissage de votre moulinet, veillez à ce que la bobine de votre nouveau fil soit dans le même axe. Sinon, ce dernier va se tordre pour tourner autour de la bobine de votre moulinet et se vriller.

Les leurres tournants

Certains leurres sont la cause directe de ce phénomène. Que vous utilisiez de la tresse, du nylon ou du fluorocarbone, votre fil de pêche peut se retrouver vrillé si vous pêchez avec des cuillers tournantes, ondulantes, des jigs métalliques ou des plombs palette. Ce sont des leurres qui tournent sur eux mêmes et qui peuvent entraîner le vrillage de votre fil. En effet, lorsqu’il nage il contraint le fil à tourner également.

Le courant

Le courant est à la fois l’ennemi et l’ami du pêcheur (vous comprendrez pourquoi un peu plus loin dans l’article). Lorsque vous pêchez au poser, en surfcasting ou en eau douce, le courant vrille les bas de ligne en faisant tournoyer l’appât sur lui même, votre bas de ligne est donc entraîné par ce mouvement et se vrille.

Votre façon de pêcher

Le réglage du frein de votre moulinet est très important ! Que ce soit pour la gestion de votre combat ou pour préserver votre ligne. Un frein trop serré risque de rompre la ligne au premier nœud ou à la première faiblesse tandis qu’un frein trop desserré ne sera pas efficace. Lorsque vous combattez votre poisson, veillez à ne pas mouliner en même temps que le frein chante au risque d’abîmer votre moulinet mais aussi votre corps de ligne.

Astuces pour ne pas vriller votre fil facilement

Afin de préserver l’intégrité de votre ligne, certains accessoires de montage peuvent être utilisés. Dans le cas où votre fil est déjà vrillé, l’un de vos ennemis pourrait devenir votre ami ! Veillez tout de même à changer régulièrement de ligne pour garder une confiance totale en votre montage.

Utiliser un émerillon rolling

Les émerillons rolling (aussi appelé émerillon baril) sont des accessoires de montage très utiles pour utiliser des leurres tournoyants comme les cuillers, les jigs ou les plombs palette. Cet accessoire permet de dissocier votre bas de ligne de votre corps de ligne en ajoutant un roulement qui absorbe les tournoiements de votre leurre ou de votre montage. Il est très facile à monter ! Vous le retrouverez sous différentes formes : simple ou double afin d’ajouter un ou plusieurs bas de ligne.

Dévriller sa tresse

Parmi tous les fils de pêche du marché, la tresse est la plus simple à dévriller. La technique est simple mais nécessite du courant ou d’être en bateau. Pour dévriller votre tresse :

  • Etape n°1 : retirez votre leurre, votre hameçon ou votre montage de votre ligne, ne laissez que votre tresse (idéalement sans noeud).
  • Etape n°2 : Posez la à la surface de l’eau, ouvrez votre pick up et laissez votre tresse prendre le courant (ou posez votre tresse à la surface et démarrez le bateau). Le courant et la force de l’eau ont pour effet d’embarquer votre fil.
  • Etape n°3 : Laissez l’eau prendre la distance de tresse vrillée puis remoulinez.

Cette technique est assez efficace sur les tresses juste vrillées. La force de l’eau permet à votre fil de reprendre sa forme initiale. Elle se montre très utile lorsque vous n’avez pas pu protéger votre tresse avec un émerillon baril. Veillez tout de même à ne pas dévriller votre tresse à proximité des rochers au risque de l’abîmer.

Vous pourriez aussi aimer lire :