La pêche de la truite et la pêche aux leurres sont deux vastes sujets. Combiner les deux n’est pas toujours chose facile lorsqu’on débute ou lorsqu’on s’essaye à l’une des deux disciplines. De plus, la truite est un poisson de la famille des salmonidés qui nécessitera un matériels de pêche à la truite adapté. Ces poissons se nourrissent d’un large éventail de proies : petits poissons, larves, insectes, vers… Le menu varié des truites ne facilite pas la tâche des pêcheurs qui doivent alors s’adapter aux envies de mademoiselle.


Parmi toutes ces possibilités, comment choisir les leurres pour pêcher sa première truite en rivière ?
Comme pour la pêche des autres espèces, surveiller le biotope est primordial mais pour la truite, cette tâche peut s’avérer plus complexe. Dans cet article nous allons vous aiguiller afin que vous puissiez faire le meilleur choix de leurres possible.

Adapter ses leurres à la rivière pour la pêche à la truite

La réglementation

Avant toute chose, comme toutes les autres techniques de pêche, la pêche de la truite aux leurres est soumise à une réglementation stricte. Chaque pêcheur doit en prendre connaissance avant de la mettre en pratique.


Pour cela, la règle d’or est de consulter les sites des Fédérations de Pêche départementales et les AAPPMA locales. Seules ces organisations pourront vous fournir des informations fiables et précises quant à la législation en vigueur. Au bord de l’eau, ouvrez l’oeil et lisez chaque panneau ! Ils sont là pour vous rappeler les mailles, les techniques autorisées ainsi que les limites des parcours no kill s’il y en a.


En début de saison, tous les poissons que l’on retrouve en première catégorie n’ont pas frayé. C’est le cas des ombres. Dans les parcours où cette espèce est présente, la pratique de la pêche en wading ou les pieds dans l’eau est interdite. Cette interdiction vise également à préserver les truites en retard sur la fraie.


Mis à part la fraie des poissons, il est très important de connaître les techniques de pêche de la truite autorisées et celles à proscrire. En effet, dans le but de préserver la santé des salmonidés, l’utilisation d’hameçons triples ou d’hameçons avec ardillon est interdite sur de plus en plus de rivières. Veillez alors à choisir des leurres dont les hameçons peuvent être changés.

Observer le biotope de la rivière

Comme pour la pêche des carnassiers, la pêche de la truite peut être pratiquée dans différents milieux. En effet, en France et partout ailleurs où la truite est présente, les rivières sont de différentes tailles et présentent différentes profondeurs, il faut donc veiller à ce que vos leurres aient une profondeur de nage et une taille adaptées.


Par ailleurs, toutes les rivières à truites n’ont pas la même force de courant. Chez certaines, le courant varie selon le moment de la journée et les précipitations tombées en amont. Ce paramètre ne facilite pas le choix du leurre.

peche-de-la-truite-riviere-a-truite-pont
Rivière à truite du sud de la France


C’est pourquoi, il est important d’avoir un panel de leurres assez varié pour être en capacité de pêcher efficacement à chaque instant, et ainsi optimiser vos chances de prendre une truite.

Pour être opérationnel sans trop s’encombrer, optez pour 3 leurres dans 3 coloris. Vous choisirez donc 3 poissons nageurs, 3 leurres souples et 3 cuillers. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à choisir les couleurs. Pour cela, observer le biotope et se renseigner sur la rivière est très important. En effet, les couleurs utilisées pour les rivières dont l’eau est très claire ne seront pas les mêmes que pour celles dont l’eau est trouble.


Afin de palier à ces différentes situations, je vous conseille 3 couleurs : un ayu, un coloris truite et coloris jaune / orangé
Les coloris Ayu et truite seront les plus polyvalents, ils sont très efficaces en eau claire. Quant au coloris jaune/orangé, il sera d’une grande aide par temps nuageux ou par eau trouble. Testé et approuvé !

wise-minnow-daiwa-wise-chart
Poisson Nageur Wise Minnow Daiwa coloris Wise Chart

Notre sélection de leurres à truite

Après avoir analysé votre futur spot et pris connaissance de la réglementation, vous pourrez choisir vos leurres à truite sans difficulté mais si vous hésitez, voici notre sélection de leurres souples, de cuillers et de poissons nageurs idéals pour la pêche de la truite.

Parmi les meilleures cuillers à truite, l’emblématique Mepps Aglia. Cette cuiller est utilisée des pêcheurs de truites depuis de nombreuses années et est toujours aussi efficace. Quant aux tailles, vous pourrez opter pour la n°1 ou 2, ce sont les plus polyvalentes. Cette cuiller tournante est disponible en plusieurs coloris : or, cuivre, argent, avec ou sans point.

cuiller-tournante-aglia-mepps
Cuiller tournante Aglia de la marque Mepps

Pour les poissons nageurs, 2 possibilités : choisir un suspending ou un sinking. Ce choix sera à faire en fonction de la profondeur et du courant. Si vous souhaitez pêcher des rivières à fort courant et assez profondes, optez pour un poisson nageur sinking qui pêchera la bonne couche d’eau plus efficacement et plus rapidement.

Comme dit précédemment, les truites sont des poissons qui se nourrissent d’un large éventail de proies. En effet, les poissons nageurs et les cuillers imitent de petits poissons mais qu’en est il des larves et des insectes ? Pour pallier à l’éventualité que la truite se nourrissent de vers ou autres créatures aquatiques, les leurres souples sont de véritables petits bonbons.

Worm, shad, finess, slug, créature… avec ces leurres souples vous pourrez faire preuves de créativité en optant pour des leurres formes originales.

ned-salamender-savage-gear
Le Ned Salamender de la marque Savage Gear

Gardez en tête que la pêche aux leurres n’est pas une science exacte et que le principal est de prendre un maximum de plaisir au bord de l’eau, de prendre soin de son biotope et de ses occupants. Pour cela, n’oubliez pas de vous munir d’une épuisette pour accueillir vos futures truites dans les meilleures conditions. Ecourtez les séances photos, veillez à les manipuler le moins possible et le plus proche de l’eau possible en cas de chute.

Sur ces derniers mots, gardez la pêche !

Vous aimeriez également lire :

Test du leurre souple Cane Thumper de chez Big Bite Baits