Vous les avez déjà vu, les pêcheurs surfcasting qui pêche depuis les bords des plages grâce à de longues cannes à pêche et des moulinets puissants. Ces rencontres vous ont donnés envie de vous intéresser d’un peu plus près à la pratique du surfcasting et vous voilà à lire ces lignes, c’est un bon début !

Grâce à ce type de pêche, nul besoin d’un bateau pour espérer ramener de très belles prises, le surf casting est la preuve même que c’est possible depuis le littoral.

La recherche de poissons se fait à toutes les saisons et à l’aide de différents montages et appâts. Car oui, le surf casting consiste à lancer le plus loin possible votre hameçon esché, l’idéal étant derrière les vagues où de nombreuses espèces vont pouvoir attaquer votre montage telle que la dorade ou le loup.

Une fois que vous aurez sélectionner votre canne à pêche, votre moulinet, votre ligne et votre appât préféré, vous serez fin prêt à pêcher depuis la digue ou directement de la plage que vous soyez en Méditerranée ou du côté de l’Océan Atlantique.

Alors en surf casting, quels poissons peut-on pêcher ?

Les poissons les plus recherchés en surfcasting

Le bar

bar commun pêche surfcasting

Le bar fait clairement partie des espèces les plus recherchés quand on parle de surfcasting. Les combats sont rudes, offrant de bonnes sensations et de superbes souvenir. La pêche depuis le bord pourra se faire aussi bien au leurre souple ou à l’appât vivant que vous aurez sélectionner au préalable.

Ce poisson pourrait être qualifié de paresseux, sa chasse se résume bien souvent à tendre une embuscade à sa proie dans les courants de fond et les couloirs de sable pouvant aller jusqu’à 25 mètres de fond.

Afin de le pêcher avec efficacité et passer un bon moment, il sera essentiel de comprendre les conditions idéales pour le traquer et la meilleure saison ou période. Il vous faudra analyser le coefficient de marée, les horaires et la météo.

Ce prédateur aimera tout particulièrement les conditions plutôt agitées, nous vous recommandons alors de privilégier les marées dont le coef est supérieur à 75. L’idéale serait d’avoir en plus de ça, un vent sud / nord-ouest qui permettra d’obtenir une houle de taille en brassant l’eau.

Si la journée est calme, sans vent ni grosse marée, ce n’est pas impossible mais beaucoup plus difficile de pêcher le bar. Dans une telle situation, il vous faudra plutôt opter pour des pêches finesses.

Faites bien attention aux quotas pour la préservation de l’espèce, vous pourrez trouver tous ces renseignements sur internet. Sachez également que le bar, part se reproduire généralement de décembre à avril, disparaissant alors de nos côtes.

La daurade

daurade pêche surfcasting

Elle fait sans conteste partie des espèces les plus prisées pour une pêche en surfcasting. Encore une fois, il vous faudra connaitre certaines particularités pour la pêcher dans les meilleures conditions et ainsi mettre toutes les chances de votre côté.

Niveau technique, vous pourrez évidemment la pêcher en surf casting, mais il est également possible de pratiquer la pêche à la calée. Cette variante est la technique la plus répandue chez les pêcheurs expérimentés de la daurade.

Il vous faudra viser les fonds sableux, riches en coquillages et en moules, ce sont les spots préférés de cette espèce.

Pour la météo, les journées idéales sont ensoleillées, eaux claires et une houle légère. Le plus serait que la température ait été stable depuis plusieurs jours déjà.

Ceci-dit, la daurade est très peureuse, constamment sur ses gardes il faudra faire preuves de patiences et tester de nombreux spots pour trouver la perle rare.

Pour le montage, les pêcheurs privilégient le coulissant à trainard. L’appât quant à lui pourra être un ver tube classique avec une découpe à 10 cm à partir de la tête. Vous trouverez de nombreux tutoriel sur internet vous assurant de vous équiper de la meilleure des façons.

Le sar

Sar pêche surfcasting

Il s’agit d’une espèce noble que vous pourrez traquer en surfcasting. Très combatif, vorace et agressif c’est une cible de choix pour les pêcheurs en quêtes de sensations fortes.

Très méfiant, il ne faudra pas compter sur des montages trop importants et se la jouer un peu plus fine.

Relativement sédentaire il se déplace entre les eaux côtières et le petit large. Si vous voulez traquer les plus gros spécimens, il faudra attendre les jours de fort vent.

La pêche à la calée et le surf casting sont deux des techniques employées mais vous pourrez également le pêcher de d’autres manières : pelote, moule emboitée et même parfois certain poisson nageur animés lentement.

Le comportement du sar est assez polyvalent, grâce à son excellente capacité de nage il évolue dans de nombreux spots. Vous pourrez alors partir à sa recherche à proximité des rochers battus par les vagues, dans le fond ou à la surface entrain de se nourrir de moules. Les éboulis rocheux sont également un spot à privilégiés, puisqu’il s’agit d’un spot de chasses pour le sar.

En ce qui concerne les appâts, son régime alimentaire est très varié. Vous pourrez compter sur des moules, piades, crabes, crevettes jeune oursins et machottes.

Les autres espèces que vous pourrez rencontrer

Le surf casting est véritablement une pêche très prisée en France, nous venons de vous présenter trois espèces des plus populaires mais vous pourrez bien sûre en traquer bien plus.

Au programme on pourrait citer :

  • L’anguille
  • Le carrelet
  • La courbine
  • Le muge
  • La sole
  • Le turbot
  • Le flet
  • La morue
  • Le merlan
  • Le mulet
  • La plie
  • La limande
  • Le maigre
  • La raie
  • Le cabillaud
  • Le tacaud
  • Le lieu
  • L’orphie

Bien que cette liste ne soit pas exhaustive, voici les principales espèces que vous pourrez retrouver près de nos côtes.

La pêche en surf casting est une excellente façon de profiter de vos vacances en alliant vie de famille et loisir. Il s’agit même d’une superbe entrée du monde de la pêche pour les plus jeunes ainsi que d’une belle école de la nature. Vous apprendrez à analyser l’environnement, à comprendre nos littoraux et à se sensibiliser à leur préservation essentielle.

Comme toute les pêches, choisissez avec sérieux votre matériel au risque de ne pas passer un bon moment au bord de l’eau et surtout de casser ce dernier. Le milieu salin ne pardonne pas, c’est le moins que l’on puisse dire.

Vous pourriez également aimer lire :

Les plus gros poissons du monde en pêche en mer