C’est une question qui nous est régulièrement posée par les pêcheurs. La tresse que l’on utilise aujourd’hui aussi bien pour les pratiques d’eau douce que les pratiques en mer, propose des données sur sa résistance et sur son diamètre qui ont tendance à évoluer.

Sous l’impulsion des fabricants qui souhaitent une comparaison facile entre les marques, de nouvelles façons de donner les caractéristiques d’une tresse a quelque peu changé ces dernières années.

Nous allons ainsi voir qu’il existe plusieurs façons de pouvoir estimer la résistance d’une tresse. Nous essaierons de vous présenter les différentes échelles de référence, et les correspondances qu’il peut exister entre les unes et les autres.

Les différentes unités de mesure

C’est souvent là que le bat blesse pour la plupart des pêcheurs. D’une tresse à l’autre, vous trouverez des unités de mesure différentes ne vous permettant pas de les comparer les unes avec les autres. C’est un défi majeur aujourd’hui du marché de la pêche que de proposer des informations similaires pour plus de transparence.

On trouvera tout d’abord le bon vieux kilogramme. Cette donnée parle à tout le monde notamment en France et en Europe. Elle correspond à la résistance d’un morceau de ligne de 1 m que l’on va étirer entre deux points. Par exemple, pour une résistance de 10 kg, on peut considérer qu’un poids de 10 kg peut être supporté par ce mètre de tresse. Cela laisse imaginer la résistance globale d’une ligne.

Mais le marché n’est pas uniquement français ou européen. Comme vous le savez sûrement, l’activité pêche est très pratiquée aux États-Unis ou encore au Japon. Ces deux pays étant très connectés dans ce domaine qui est la pêche, et a opté pour une autre unité de mesure : les livres métriques. Pour être tout à fait précis :

1 livre = 0,45359 kg

Pour simplifier vos calculs et avoir une idée approximative d’une correspondance en kilos rapidement, on partira du principe que deux livres donnent un kilo.

Une nouvelle information sur les bobines de tresse

Une autre valeur a vu le jour en Europe il y a quelques années sous l’impulsion de certains fabricants de tresses japonais. C’est donné n’est pas à proprement parler unité de mesure le plus une façon de parler de manière identique entre les différents fabricants.

Ainsi le PE, est une abréviation pour rappeler le mot polyéthylène qui compose la fibre des tresses.Cette information était déjà utilisée par les fabricants de soie pour la pêche à la mouche. Cette valeur mesure tout simplement le diamètre de la ligne en ne tenant pas compte de sa résistance.

Une tresse de PE 3 par exemple, pourra avoir un point de casse à des plages de poids très différents. Le nombre de fibres et leurs qualités peuvent largement faire varier cela.

Voici les correspondances pour vous aider à faire votre choix :

  • PE 0.1   = 0,054mm
  • PE 0.15 = 0,066mm
  • PE 0.2   = 0,076mm
  • PE 0.25 = 0,085
  • PE 0.3   = 0,094mm
  • PE 0.35 = 0.101mm
  • PE 0.4   = 0.108mm
  • PE 0.45 = 0,115mm
  • PE 0.5   = 0,121mm
  • PE 0.6   = 0,132mm
  • PE 0.7   = 0,143mm
  • PE 0.8   = 0,153mm
  • PE 1      = 0.171mm
  • PE 1.2   = 0,191mm
  • PE 1.5   = 0,209mm
  • PE 1.7   = 0,219mm
  • PE 2      = 0.242mm
  • PE 2.5   = 0,27mm
  • PE 3      = 0.296mm
  • PE 4      = 0,342mm
  • PE 5      = 0,382mm
  • PE 6      = 0,418mm
  • PE 8      = 0,483mm
  • PE 10    = 0.54mm
  • PE 12    = 0,592mm
  • PE 15    = 0,661mm
  • PE 20.   = 0,764mm
  • PE 25    = 0,837mm
  • PE 30    = 0,966mm

Vous n’avez plus qu’à vous servir de ces indications pour vous permettre de faire vos achats en toute transparence. Vous pourrez ainsi savoir plus précisément ce que vous avez besoin pour votre moulinet qui ont des contenances de plus en plus souvent exprimées en PE.